Ont collaboré à ce numéro

 Jean Claude Buhrer
 U.Européenne

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1202 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 203 61 62

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Publié le, 13 juillet 2016 par EL HADJI GORGUI WADE NDOYE

 Renforcement des voies d'entrée légales: la Commission propose de créer un cadre commun de réinstallation à l’échelle de l’UE.

La Commission européenne propose aujourd’hui un cadre de réinstallation à l’échelle de l’UE pour établir une politique européenne commune en matière de réinstallation et garantir aux personnes ayant besoin d’une protection internationale des voies d'entrée en Europe qui soient organisées et sûres, lit-on dans un communiqué reçu à ContinentPremier.Com.

Ce cadre permettra d'établir une politique européenne commune en matière de réinstallation et garantir aux personnes ayant besoin d’une protection internationale des voies d'entrée en Europe qui soient organisées et sûres, assure la Commission. Cette proposition fait partie intégrante de la réforme du régime d’asile européen commun et de la politique à long terme pour une meilleure gestion des flux migratoires telle que la Commission l’a exposée dans l’agenda européen en matière de migration. Elle contribuera également à la mise en œuvre du nouveau cadre de partenariat, axé sur les résultats, pour la coopération avec les principaux pays tiers d'origine et de transit, qui a été présenté par la Commission le 7 juin, poursuit notre source.

El Hadji Gorgui Wade NDOYE.

 

Jean-Claude Buhrer, ancien correspondant à l’ONU du « Monde » et ami du Dalai Lama : « Il sera difficile à la Chine de trouver un interlocuteur plus ouvert et respecté que l'actuel Dalaï-Lama pour sortir de l'impasse sur le Tibet ».

 Le 6 juillet prochain, Tenzin Gyatso, le 14ème Dalaï Lama aura 81 ans. Prix Nobel de la Paix, figure religieuse mondialement connu, il force le respect pour son charisme et la sagesse profonde de ses discours sur l’humain. ContinentPremier l’avait rencontré à l’occasion d’une conférence inédite co-organisé par les Etats-Unis et le Canada à l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) de Genève où le guide religieux intervenait autour du rôle de la société civile pour l’avénement d’une paix mondiale durable en compagnie Tawakkol Abdel-Salam Karman journaliste yéménite et l’avocate iranienne Leila Alikarami  également Prix Nobel de la paix.  Ce jour-là, dans l’immense foule, le Dalai Lama que je suis allé saluer aperçut de loin Jean-Claude Buhrer, lui fit signe de la main, alors que ce dernier arrivait le patriarche me révéla en anglais : «  C’est un vieil ami ». Qui mieux que ce journaliste dont l’épouse Claude B. Levenson décédée a consacré une longue partie de sa carrière au Tibet pour nous parler de la vision et de l’influence du 14ème Dalai Lama. (Rencontres).