Ont collaboré à ce numéro

 Amb. Bassirou SèNE
 DG OMC
 INTERPEACE
 OMS
 ONUG
 Présidence Sénégal

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

 


" Économiste émérite, de dimension internationale avérée, intellectuel fécond et engagé, militant infatigable de la cause des peuples, le Pr Amin a consacré toute sa vie au combat pour la dignité de l’Afrique, du tiers monde et des plus démunis" écrit le Président du Sénégal pour rendre hommage au Professeur Samir Amin qui s'est éteint, dimanche 12 août 2018, dans l'après midi à Paris. 

"Avec sa disparition, la pensée économique contemporaine perd une de ses illustres figures. A sa famille éplorée, je présente mes condoléances émues au nom de toute la nation." poursuit Macky Sall."

 

E.G.W.N- 

Photo: Nicole Matschoss

Bien qu'il s’agisse de la dixième épidémie d'Ebola dans le pays, c'est la première fois que la maladie touche une zone très peuplée et en situation de conflit intense, écrit l’OMS. L’organisation mondiale pour la santé très préoccupée par la situation demande d’accéder de manière sécurisée dans la région touchée. "L'OMS appelle à un accès sécurisé et libre de tous les acteurs impliqués dans la réponse à cette épidémie pour servir toutes les populations touchées", a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'OMS. "Tous les intervenants doivent pouvoir se déplacer librement et en toute sécurité dans les zones de conflit pour accomplir adéquatement leur mission afin de gérer cette épidémie. La population doit également avoir accès à des centres de traitement qui sont destinés à sauver les vies humaines et arrêter la propagation de la maladie. » a insisté le DG de l’OMS dans un communiqué.

 

Menace des groupes armés

Des groupes armés sont actifs dans la région représentant une menace à  la sécurité et un défi majeur pour les équipes de santé qui doivent être en contact permanent avec les communautés afin d’identifier activement des patients potentiels pour les surveiller deux fois par jour pendant trois semaines. Cette situation précaire peut également décourager les membres de la communauté de fréquenter les centres de traitement si nécessaire. 
 

tyle type="text/css"> p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 12.0px 'Trebuchet MS'; -webkit-text-stroke: #000000} span.s1 {font-kerning: none}

Le forum pour la paix et la sécurité de Dakar prévu les 5 et 6 novembre 2018 a connu une phase décisive, ce vendredi 3 août 2018, avec la signature par le Ministre des Affaires étrangères du Sénégal, Sidiki Kaba et la Ministre des Armées de France Mme Florence Parly, de la convention de renouvellement du partenariat entre les deux parties. 

La cérémonie de signature de la convention entre la France et le Sénégal, par le Ministre des Affaires Etrangères Sidiki Kaba et son homologue Mme Florence Parly en charge des Armées de la France a eu lieu, ce 3 août 2018, à l'hôtel de Brienne à Paris..

« Le Sénégal et la France magnifient ainsi l’excellence de leurs relations, par une volonté commune de prendre en charge, par la concertation et l’échange d’expériences, avec un millier d’experts internationaux, d’une des menaces les plus virulentes de notre époque, le terrorisme », a commenté, Bassirou Sène l’Ambassadeur du Sénégal en France. 

Comme par les années précédentes, une conférence de presse préparatoire, sera organisée à l’Ambassade du Sénégal à une date qui sera communiquée ultérieurement, informe notre source.

El Hadji Gorgui Wade NDOYE 

SIDIKI KABA SE PORTE BIEN

Publié le, 03 août 2018 par M. El Hadji Gorgui Wade NDOYE

 

L’Ambassadeur du Sénégal en France, M. Bassirou Sène, a informé, en marge, de la signature de la convention de renouvellement du partenariat entre la France et le Sénégal portant sur le «  forum de Dakar contre le terrorisme », que le patron des diplomates sénégalais est en pleine forme démentant ainsi une rumeur portant sur une grave maladie de M. Kaba. « Le Ministre Kaba se porte comme un charme. Alhamdoulilah. Son téléphone n'arrête pas de sonner. On appelle de partout à travers le monde à cause d’une information grave servie avec légèreté. C'est dommage.» a insisté M. Sène.

El Hadji Gorgui Wade NDOYE

 

Le gouvernement américain a déclaré ce jeudi, 26 juillet 2018 que « plus de 1800 enfants séparés à la frontière américano-mexicaine ont été réunis avec leurs parents et leurs parrains ». Cependant, l’effectif n’est pas au bon compte selon les nations unies.

Des centaines d’enfants restent séparés, indiquant une attente potentiellement longue pour les familles.

 

Une marge de manœuvre a été octroyée par le juge du District américain, Dana Sabraw qui tient compte de la lourdeur de cette tâche. En effet, ces réunions demandent beaucoup d’efforts alors que les enfants sont rapatriés au Guatemala, au Salvador et au Honduras.

 

Le gouvernement fédéral avait décidé de séparer plus de 2500 enfants de leurs parents, dans le cadre d’une nouvelle politique d’immigration conçue pour dissuader les immigrants de venir en Amérique illégalement.

Le plan a très vite été suspendu.

Le secrétaire d’état adjoint Chris Meekins a déclaré « être sur la bonne voie pour réunir tous les parents admissibles ». Des repas, des vêtements ainsi que des conseils juridiques, des billets d’avion et d’autobus et même des lacets de chaussures qui ont été retirés aux personnes détenues ont été fournis par une organisation caritative nommée FWD.US fondée par des leaders technologiques dont Bill GATES. L’organisation s’est également chargée de l’hébergement de toutes les familles réunies dans la région du Phoénix. Une compagnie de téléphone a fourni 500 téléphones portables à chaque migrant chacun avec six mois de service gratuit. L’ONU reconnait les efforts fournis pour venir en aide à ces familles. Cependant le regroupement de tous les enfants avec leurs familles demeurent une préoccupation.

Par Meissa GUEYE, sous la direction de Gorgui Wade NDOYE


 

Les pays Nordiques ne sont pas épargnés.


Connus pour leur climat doux, ces pays font face à une situation caniculaire sans précédent. L’organisation mondiale de la météorologie tire la sonnette d’alarme.

Si on ne s’en tenait qu’à la modélisation, nous aurions constaté un réchauffement climatique beaucoup plus significatif dans les pays du Sud, ce qui n’est pas le cas. En Europe du Nord, selon des opérations mises en service par les allemands, les prévisions seraient entre 3 et 4°C supérieures sur les périodes allant du 9 Juillet au 6 août 2018 par rapport à la précédente année. En réalité, les températures sont entre 6 et 10°C supérieures. Cette situation est d’autant plus problématique car avec des données erronées, il serait beaucoup plus difficile d’anticiper des actions de prévention adéquate.

Cette situation critique se prolonge également dans les pays tels que l’Irlande, le Royaume Uni avec une température allant jusqu’à 36°C cette semaine : l’été n’y a jamais été aussi chaud depuis 50 ans. On constate le même phénomène en Suède, Lettonie, Pologne, Allemagne, mais aussi dans des pays d’autres continents comme les états unis ou le Japon.

Cependant, cela ne reste pas sans conséquence. Tous ces pays sont en proie aux feux de forêts nourris par la forte sécheresse. Nous sommes en pleine phase d’un réchauffement climatique global.

En Amérique, les fortes chaleurs se concentrent en Californie où on atteint les 52°C en Juillet. Cette vague de chaleur aux États Unis est dû à la présence d’une dorsale anticyclonique sur le sud-ouest en plus d’une masse d’air calorifique.

 

 

Roberto Azevêdo, directeur général de l’organisation mondiale du commerce (OMC) a longuement martelé, que le système commercial multilatéral traverse une situation très sérieuse. Il engage ainsi tous les pays, au plus haut niveau, à s’impliquer pour freiner les tensions actuelles qui déboucheraient sur une guerre commerciale qui aura des conséquences fâcheuses pour l’économie mondiale.

 GENEVE- (Suisse)- Ubuntu. Un terme qui reflète une tradition africaine d'accueil et de dialogue pour le bien des autres. Parmi les hérauts qui ont porté ce principe, l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, dont le centenaire est célébré ce mercredi, a souvent été interrogé sur la signification qu'il donnait à ce mot. Ubuntu peut se voir comme ce qu'un être humain peut accomplir pour lui mais pour contribuer aussi « à l'amélioration de la communauté autour de lui », a-t-il résumé lors d'une interview.

 Des devises qu'il aura lui-même appliquées une fois arrivé à la présidence de différentes manières. En réunissant par exemple Afrikaner et population noire par le sport. L'Afrique du Sud a fini par sortir du long couloir de l'Apartheid par la lumière du dialogue entre communautés. Grâce au douloureux mais salutaire processus de la Commission de vérité et réconciliation. Si cette solution doit inspirer, elle ne constitue pas pour autant une panacée pour résoudre tous les conflits.