Ont collaboré à ce numéro

 Am. Coly Seck
 Amb. Coy Seck
 Anne Cécile ROBERT
 ARCIV- UCAD
 DR. Soce FALL
 Min. Alain BERSET

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

La cause palestinienne sur la table du Conseil de l’Onu à Genève

Publié le, 16 juin 2021 par El Hadji Gorgui Wade Ndoye

 Le Conseil des droits de l’Homme des Nations-Unies, s'est réuni, à Genève, le jeudi 27 mai 2021, pour statuer sur les graves et récentes violations des droits humains des Palestiniens dans les territoires occupés et à Jérusalem-Est. Retour sur quelques faits portant le combat permanent de l’État du Sénégal, Président du Comité des Nations Unies pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien depuis sa création en 1975.  


 (Genève) : «J’exhorte en particulier le Gouvernement d’Israël à cesser toute conduite visant à modifier l’héritage multiconfessionnel de la ville sainte de Jérusalem et à revenir sur sa décision de construction illégale de nouvelles colonies de peuplement en territoire palestinien ». Le Président Macky Sall, au nom de la République du Sénégal, qui ne ménage aucun effort pour rappeler aux Israéliens, aux Palestiniens et à la Communauté internationale « la responsabilité collective de poursuivre les efforts pour qu’il soit mis fin aux souffrances indicibles des populations palestiniennes, par la recherche sincère d’une solution juste et durable au conflit israélo palestinien », s’exprimait ainsi, le 24 novembre 2014, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

Macky Sall instruit le Ministère des Affaires Étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur de poursuivre le plaidoyer, le 19 septembre 2016, en marge de l’Assemblée générale des Nations-Unies. Avec l’Organisation de la Coopération Islamique (Oci), le Sénégal échange pour coordonner les positions, sur la cause palestinienne qui est « essentielle » à l’organisation.  La session de ce matin est une initiative des pays membres de l’Oci dont le Sénégal, pays le mieux élu de l’organe onusien.

New-York, alors que l’Égypte, cédait face aux États-Unis le Sénégal, pays sahélien, reprenait, en compagnie de la Nouvelle-Zélande, de la Malaisie et du Venezuela, la Résolution 2334 qui sera adoptée, le vendredi 23 décembre 2016, par le Conseil de sécurité. La R2334 dénonce la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés jugée illégale ouvrant les portes à une condamnation d’Israël devant les tribunaux internationaux.

Vingt-huit ans après la signature de l’accord d’Oslo, le Sénégal dénonce fortement « la poursuite de la colonisation ». Notre pays a appelé « Israël à lever le blocus à Gaza, en application de la résolution 1860 (2009) du Conseil de Sécurité, « regrettant l’inaction du Conseil de Sécurité dont la dernière Résolution sur la question remontait à 2009, alors que la situation devenait de plus en plus intenable sur le terrain ».

Le 1er décembre 2020, l’Ambassadeur Coly Seck, le Représentant auprès de l’Onu alertait sur le cocktail explosif de la pandémie Covid-19, la précarité économique et la promiscuité dans la bande de Gaza où « les « Palestiniens vivent la treizième année d’un blocus israélien illégal qui continue à les isoler et à les appauvrir. Le blocus a continué à les priver d’un accès adéquat à l’aide humanitaire et socioéconomique ». Célébrant la Journée de solidarité avec le peuple palestinien, le Sénégal engage « les parties à faire preuve de toute la retenue possible pour atténuer les tensions qui se sont récemment durcies entre Israël et des groupes palestiniens à Gaza, notamment le Hamas »