Ont collaboré à ce numéro

 Alioune Ndiaye
 Dr Khadim NDIAYE
 FFF
 Mme Félicité Lyamuku
 Mme Michaëlle JEAN,
 OHCHR
 Orchestre ONU
 Sanofi Pasteur
 UBA
 UNIS

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1211- Genève 10 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 446 86 04

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

EBOLA CONTRE ZIKA

Publié le, 17 avril 2016 par EL Hadji Gorgui Wade NDOYE

L’accélération de la mise à disposition d’un vaccin contre les pandémies est une demande sociale qui se heurte souvent aux réalités scientifiques et juridiques. La lutte contre Ebola a, cependant, apporté des progrès sur la problématique des protocoles liés à la découverte d’un vaccin. La « jurisprudence » Ebola pourrait ainsi accélérer la découverte d’un vaccin contre Zika et faciliter sa commercialisation à grande échelle. Le miracle sera –t-il réalisé par Sanofi ?

Contre ce nouveau virus dévastateur le groupe français a annoncé le développment d’un programme pour fabriquer un vaccin. Et Sanofi ne manque pas d’atouts.  Zika fait partie d’une famille de virus que Sanofi connaît très bien et contre lesquels il a déjà fait des vaccins. Il s’agit notamment de la fièvre jaune,  de la dengue, de l’encéphalite japonaise, et tout le monde est mobilisé pour en faire le quatrième qui sera combattu à travers la vaccination. 

ERADICATION DE LA POLIOMYELITE : L’HUMANITE ENTAME LE DERNIER METRE.

Publié le, 15 avril 2016 par El Hadji Gorgui Wade NDOYE

Il y a 25 ans, près de 500 mille cas de polio étaient déclarés, on est, aujourd’hui, à moins de 10 cas. Le but est d’éradiquer à 100 pour 100 la polio. « C’est cela l’objectif que s’est fixé l’OMS ». Si le Pakistan et l’Afghanistan jouent leur partition en vaccinant les enfants, la dernière note sera dite pour la polio qui entrera, désormais, dans les livres d’Histoire. Sanofi Pasteur, comme l’OMS en sont convaincus : 2016 pourrait ainsi sonner le glas de la poliomyélite.

 LYON- France (Envoyé spécial)- Le groupe pharmaceutique Sanofi est enthousiaste et mobilisé pour atteindre sans heurt la dernière étape à parcourir pour l’éradication finale de la poliomyélite. «  Nous sommes mobilisés totalement derrière l’OMS et tous les acteurs pour faire en sorte que cela se passe et le mieux possible», se réjouit Joël Calmet, directeur Vaccination Policy et Advocacy, de Sanofi Pasteur à Lyon.