Ont collaboré à ce numéro

 Black Movie Festival
 Boubacar Boris Diop
 Bouya Ndoye
 Bureau Tariq R
 Daniel Favre
 Dr Bakary SAMBE
 M. David GROSSMAN
 M. Pierre KARAMERA
 M. Vincent Sager
 Min Aminata Touré
 Mme Winnie COVO
 Noé 21
 OIF
 Opus One Genève
 Sénégal,Suisse,OIF

Compte Utilisateur

Audios



Souscription

Le groupe

Directeur de publication
· Elh Gorgui W NDOYE

Rédacteur en chef
· Elh Gorgui W NDOYE

Comité de Rédaction
· El hadji DIOUF
· Papa Djadji Guèye
· Responsable Informatique
·
Alassane DIOP

Responsable Gestion
· Cécile QUAN

Webmaster
· REDACTION

Contact

Adresse
   Salle de Presse
   N0 1 Box 35
   8, Avenue de la
   Paix Palais des Nations Unies
   1202 Genève Suisse.
Téléphones

   +41 22 917 37 89
   +41 76 203 61 62

Service

Publicités, Abonnements et Souscriptions

Téléphone
· Suisse:
   +41(22)917 37-89
   +41(76)203 61-62

Ou envoyez un courriel à Info@ContinentPremier.com

Les crises au Mali et en Centre Afrique préoccupent le Patron de la Francophonie qui rappelle que son organisation oeuvre pour l'ancrage de la démocratie au niveau des Etats membres. Par ailleurs l'OIF est mobilisée dans la recherche de solutions pour le retour à une paix durable autant au Mali qu'en RCA.

 Mali

 

 

 

Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, a exprimé sa profonde préoccupation face à l’avancée des groupes armés au Mali, qui contrôlent le Nord du pays depuis janvier 2012 et affichent leur volonté d’occuper la totalitédu territoire, mettant ainsi en péril les fragiles espoirs d’une issue négociée à la crise. Il condamne avec fermeté les atteintes à l’intégrité du territoire malien et les manœuvres des groupes armés pour instaurer par la force un régime contraire aux valeurs de paix, de tolérance et de démocratie défendues par la Francophonie, conformément aux Déclarations de Bamako et de Saint Boniface, selon un communiqué de l'OIF. Le Secrétaire général de l'OIF « appelle à la mobilisation urgente de la communauté internationale pour une intervention militaire, recours ultime mais nécessaire,afin de mettre un terme aux agissements des groupes armés radicaux responsables de l’insécurité, des enlèvements et des violations graves des droits de l’Homme au Mali, qui constituent une menace pour l’ensemble de la région et de ses populations» a déclaré Abdou Diouf. Ce dernier soutient les initiatives prises par la communauté internationale, conformément aux résolutions adoptées en particulier par les Nations Unies, en liaison étroite avec les Autorités maliennes, pour permettre à ce pays de retrouver rapidement l’intégrité de son territoire et de renouer avec la démocratie, qui passe par la tenue d’élections libres et transparentes.

 

 

 

 

RCA

 

 

 

Pour un règlement pacifique de la crise en République centrafricaine, le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf rappelle les principes de son organisation et s'engage aux côtés d'autres organisations pour faciliter le retour à la paix.

 

 

 

 

 

 

 

Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, exprime sa forte préoccupation face à l’évolution de la crise en République Centrafricaine (RCA) qui met en péril le processus de consolidation de la paix en cours dans cet Etat membre de la Francophonie.

 

 

 

 

 

 

 

Dans un communiqué de l'OIF, l'ancien Président du Sénégal, Abdou Diouf, Secretaire général de la Francophonie condamne avec fermeté l’utilisation de la force et réitère, conformément aux Déclarations de Bamako et de Saint Boniface, la condamnation par la Francophonie de « toute prise de pouvoir par la violence, les armes ou quelque autre moyen illégal » en appelant au respect des règles démocratiques, des droits de l’Homme et de l’Etat de droit. «Je demande à toutes les parties de privilégier la voie de la négociation et d’un dialogue inclusif pour trouver une solution durable à cette crise. L’utilisation de la force ne pourra que conduire à de nouvelles pertes de vies humaines. Tout doit être fait pour protéger les populations civiles et pour prévenir de nouvelles violations des droits de l’Homme » a déclaré Abdou Diouf dans le document.

 

 

 

 

Le Secrétaire général encourage et soutient les actions initiées et conduites par les Chefs d’Etat de la sous-région dans le cadre de la Communauté économique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) ainsi que les efforts déployés par l’Union africaine en vue de l’organisation « sans délai » d’un dialogue prenant en compte les éléments de nature à garantir la paix et la construction démocratique durables en République Centrafricaine.

Autant pour la RCA que pour le Mali, Abdou Diouf affirme  la disponibilité pleine et entière de la Francophonie pour contribuer aux efforts coordonnés de la communauté internationale pour rétablir la paix, la stabilité et la démocratie dans ce pays, poursuit le communiqué.

 El Hadji Gorgui Wade Ndoye